Vers l’impression 4D ou l’ère des matériaux « intelligents »

Alors que l’impression 3D s’apprête à révolutionner de nombreuses industries, l’impression 4D pointe déjà le bout de son nez dans les universités.

Il s’agit d‘objets créés grâce à la technologie de l’impression 3D qui pourraient, seuls, changer de forme ou s’adapter aux conditions extérieures. Il suffirait, lors du processus de fabrication, d’intégrer des fonctionnalités dans certaines parties de la structure pour les programmer de telle manière que l’objet puisse changer de forme ou adapter ses propriétés aux circonstances.

Alors que la technologie tridimensionnelle émerge tout juste et s’apprête à révolutionner nos industries, les chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology) voient plus loin, soit en quatre dimensions. Cette révolution a été présentée pour la première fois par SkylarTibbits, directeur de recherche au MIT Self AssemblyLab. Il s’agit d’un concept mettant en oeuvre des matériaux « intelligents », imprimés en 3D, qui évoluent dans le temps ou s’adaptent à leur environnement.

Aujourd’hui ces matériaux intelligents réagissent au contact de l’eau, mais bientôt les chercheurs pourront déclencher cette réaction grâce au son, à la lumière, aux vibrations et même au changement de température.

Décidément la plaisanterie, qui dit que les évolutions se réalisent en « année chien » soit un an égale sept ans, semble être bousculée par la vélocité des chercheurs.

Comments are closed.